Laboratoire MAPIEM (EA 4323)

Matériaux Polymères Interfaces Environnement Marin

logoUTLN

Ecologie Chimique Marine: Indicateurs de Biodiversité et Valorisation

Acronym: ECIMAR

Financement:

Description:

ECIMAR a pour but d’évaluer le potentiel que représente la biodiversité marine en terme de chimiodiversité et de mieux comprendre comment s’exprime et varie cette diversité chimique. Ce projet de recherche fédère systématiciens, biologistes et chimistes afin de constituer un réseau d’excellence d’étude et de valorisation de la chimiodiversité marine. L’intérêt n’est pas seulement de découvrir de nouveaux métabolites secondaires aux propriétés pharmacologiques intéressantes, il est aussi d’utiliser la chimiodiversité des organismes en tant qu’indicateur des modifications de l’environnement.
Ainsi, les résultats attendus de ECIMAR sont:
1) un inventaire de la biodiversité et de la chimiodiversité d’une communauté modèle pouvant servir de référence pour suivre l’évolution d’un biotope soumis à diverses pressions environnementales,
2) d’identifier de nouveaux métabolites d’intérêt thérapeutique,
3) d’identifier de nouveaux précurseurs biosynthétiques,
4) d’identifier les facteurs contrôlant l’expression des métabolites secondaires et ceux à l’origine des fluctuations de cette expression,
5) de développer une base de données collaborative.
ECIMAR se déroulera en Méditerranée afin de profiter des connaissances déjà acquises et de la maîtrise logistique des équipes en place. Elle concernera principalement les communautés benthiques de substrat dur et plus particulièrement des espèces caractéristiques du coralligène et des grottes semi-obscures. La méthodologie comprendra le recensement, la récolte des espèces dominantes et la sélection d’espèces-cibles. Ces espèces seront identifiées et leur signature chimique sera enregistrée. De nouveaux métabolites secondaires “bioactifs“ seront caractérisés. Les voies de biosynthèse de métabolites cibles seront étudiées par la recherche systématique de précurseurs hypothétiques dans des organismes sélectionnés et par synthèse organique biomimétique. L’influence des facteurs bio- et abiotiques sur la production des métabolites secondaires sera étudiée par différentes voies : relation expression de base/facteurs environnementaux, relation génotype/chimiotype, rôle des micro-organismes symbiotiques.

Personnes de MAPIEM participant au programme:

Bendaoud Amina, Blache Yves, Briand Jean-François, Guentas-Dombrowsky Linda, Ortalo-Magné Annick, Penez Nicolas, Viano Yannick

Partenaire(s) :

UMR 6001 Laboratoire de Chimie des Molécules Bioactives et des Arômes - Université de Nice Sophia-Antipolis

Dr Philippe Amade & Dr Olivier P. Thomas

UMR 6540 DIMAR - Centre d’Océanologie de Marseille

Dr Thierry Perez

UPR 2301 Institut de Chimie des Substances Naturelles - Gif sur Yvette

Dr Ali Al Mourabit

FRE 3206 CNRS/MNHN Molécules de Communication et Adaptation des Micro-organismes - Muséum National d’Histoire Naturell

Dr Marie-Lise Bourguet-Kondracki

EA 4215 Laboratoire de Chimie des Biomolécules et de l’Environnement - Université de Perpignan Via Domitia

Dr Bernard Banaigs

Ecologie Chimique Marine: Indicateurs de Biodiversité et Valorisation

 Dates

Date de début : 01/01/2007
Date de fin : 31/12/2010

  Contact(s)