Logo Mapiem

IMPacts RECIproques entre Microorganismes et Métaux traces en milieu marin côtier : qui contrôle qui ?

IMPRECI

Financement

EC2CO INSI CNRS

Description

L’objectif général de ce projet est de mettre en place une approche pluridisciplinaire et expérimentale en conditions contrôlées pour étudier plus finement les impacts réciproques entre microorganismes et contaminants métalliques tels que rencontrés dans un milieu marin côtier. Ainsi, ce projet propose d’adresser 3 questions scientifiques :
 Quels sont les impacts d’une contamination du milieu marin par des éléments trace métalliques (ETM) potentiellement toxiques (Cu, Pb, Zn), à des niveaux de concentrations similaires à ceux observées dans la rade de Toulon, sur la diversité et les fonctions des communautés microbiennes hétérotrophes (bactéries, archées) et autotrophes (picocyanobactéries, pico- et nanoeucaryotes photosynthétiques) vivant libres dans la colonne d’eau et en biofilm ?
 Comment la spéciation, la disponibilité et le transfert entre les compartiments dissous et particulaires des contaminants trace métalliques sont-ils influencés par les communautés microbiennes ?
 Comment ces influences réciproques entre microorganismes et ETM varient-elles en fonction du passif d’exposition des communautés microbiennes naturelles ?

Personnes de Mapiem participant au programme

Jean François Briand et Clément Coclet

Partenaires

Laboratoire PROTEE

B. Misson (porteur) et C. Garnier

Labooratoire LOMIC

JF Ghiglione



Laboratoire MAPIEM (EA 4323) - http://mapiem.univ-tln.fr/IMPacts-RECIproques-entre-Microorganismes-et-Metaux-traces-en-milieu-marin.html - mapiem@univ-tln.fr